Caractéristiques Tortue d’Hermann

  • Testudo hermanni hermanni Gmelin, 1789, du pourtour de la Méditerranée, en Espagne, en France dans la plaine et le massif des Maures et la Corse1 enfin en Italie dont la Sardaigne.

La sous-espèce occidentale, la plus petite, mesure de 18 à 20 cm à la taille adulte (le mâle étant légèrement plus petit que la femelle4). La couleur jaune prédomine sur la carapace, en contraste avec les taches sombres qui s’y trouvent. La queue est plus longue chez le mâle. Elle se distingue des autres tortues par les bandes de couleur noire continues sous le plastron. C’est la sous-espèce la plus menacée, et elle est d’ailleurs classée comme « en danger » par l’UICN.

La sous-espèce orientale, plus grande que la sous-espèce occidentale (sa taille peut atteindre 28 cm, et son poids 3 à 4 kg). Les bandes sous le plastron sont plus clairsemées. Sa tête va de la couleur marron à noir, avec de fines écailles ainsi que sur les pattes avant munies de 5 griffes. La population de la côte dalmate de T. h. boettgeri est parfois considérée comme une troisième sous-espèce T. h. hercegovinensis.