Pathologies dermatologiques 

 Pathologies fongiques (mycoses)
Pathologies bactériennes
Hypervitaminose
Les abcès

La peau des tortues est différente de celle des mammifères. Elle est beaucoup moins perméable, plus fine et recouverte d’écailles de kératine régulièrement renouvelées par mue anarchique. Les parties molles de la tortue (membres, tête et queue) sont recouvertes d’une fine épaisseur de kératine avec des écailles plus ou moins grosses. A contrario, les écailles de kératine recouvrant la carapace sont plus rigides pour mieux protéger l’os en dessous et rajouter à sa robustesse.

 

 

Pathologies fongiques (mycoses)

Les maladies principales chez les tortues Patho_10

L’attaque de la kératine par des champignons est très courant chez des tortues maintenues dans un environnement trop humide pour elles et si en plus elles sont affaiblies. Les mycoses fongiques se remarquent par la perte d’écailles de la dossière, des écailles qui s’effritent en petites pellicules blanchâtre.

Kinosterne dont la carapace a été complètement rongée par des mycoses
Les maladies principales chez les tortues Patho_18

Exclamation Premiers secours
Imbiber une ouate de Bétadine Jaune (pharmacie) et tamponner les zones présentant des mycoses. Pour les tortues d’eau, laisser agir le produit au minimum 5 min puis rincer à l’eau courante et placer la tortue dans un bac peu profond d’eau propre, bac ayant été nettoyé au préalable. Pour toute tortue il est conseillé de répéter cette application 3 fois par jour, pendant 10 jours. Si les symptômes persistent ou s’étendent, consultez un vétérinaire qui vous prescrira l’application d’une crème antifongique adaptée.

 

 

Pathologies bactériennes

Nécroses conséquentes à des morsures de chien sur une Trachemys scripta elegans
Les maladies principales chez les tortues Pahto_10

Ces pathologies sont souvent conséquentes à l’infection d’une lésion déjà présente. Il faut rapidement consulter un vétérinaire avant que l’infection ne se propage.

Exclamation Premiers secours
Comme pour les mycoses, imbiber une ouate de Bétadine jaune (pharmacie) et tamponner la zone lésée. La lésion doit être bien propre et maintenir la tortue dans un environnement hygiénique (substrat de sopalin, carton) jusqu’à la visite chez le vétérinaire.

 

 

Hypervitaminose

Un surdosage de vitamines, habituellement de vitamine A (injections), provoque des lésions cutanées telles que des mues profondes laissant la chair en dessous à vif ou des rougeurs douloureuses.

Exclamation Premiers secours
Revoir tout de suite l’alimentation et le traitement vitaminé que la tortue suit.

 

 

Les abcès

Le pus chez les tortues est de consistance solide, caséeuse, et sous la peau forme des « boules » compactes. Les abcès sont généralement conséquents à une lésion qui s’est infectée.

Exclamation Premiers secours
Surtout ne pas chercher à vider ou inciser l’abcès vous même! La tortue devra être amenée chez un vétérinaire compétent qui fera l’intervention nécessaire et prescrira un traitement antibiotique pour une bonne cicatrisation. Les abcès doivent être opérés lorsqu’ils sont « mûrs » et ce stade n’est identifiable que par un vétérinaire spécialisé. Vous pouvez par contre rechercher la cause de cet abcès et y remédier pour éviter une récidive. En effet, beaucoup de ces blessures sont causées par d’autres tortues qui se battent dans un espace restreint. Séparez les mâles agressifs ou agrandissez suffisamment vos enclos pour limiter les affrontements.